EN
Suivez-nous sur Facebook!
Ma liste de souhaits   

Partir du bon pied en escalade extérieure

Mis à jour le 18 juin 2021

Les adeptes d’escalade de rocher seront ravis d’apprendre que certains parcs régionaux du Québec offrent un accès à des parois aménagées et entretenues par la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME). 

La pratique de l’escalade extérieure requiert de la formation et une bonne compréhension des règles d’accès, de sécurité et de respect du milieu naturel. Avant de vous lancer sur une paroi d’escalade, nous vous invitons à prendre connaissance de ces enjeux importants. 

 

 

De l'escalade intérieure vers l'escalade extérieure :
Une transition qui requiert une formation 

Passer du gym à une paroi extérieure, c’est plonger dans un univers totalement différent. Il est essentiel de suivre une formation de «transition» afin d’apprendre à utiliser l’équipement nécessaire et à comprendre les risques associés à ce nouvel environnement. La FQME est l’organisme officiel de formation des instructeurs d’escalade. Cliquez ici pour trouver une école de montagne reconnue par la FQME dans votre région! 

La FQME : pas juste une assurance 

Saviez-vous que la plupart des sites d’escalade extérieurs sont situés sur des terres privées et que votre droit de passage repose sur la bonne volonté du propriétaire? Grimper dehors est en quelque sorte un privilège qui peut être révoqué à tout moment. La FQME, par son travail d’aménagement, d’entretien et d’équipement des parois d’escalade, joue un rôle crucial dans cette relation de confiance avec les propriétaires en assurant un accès à des sites de qualité et sécuritaires. Elle diffuse également toute l’information nécessaire sur les sites (topos, règles d’accès, mesures d’urgence) en plus d’offrir une assurance accident-invalidité à ses membres. En adhérant à la FQME, les adeptes d’escalade participent activement au développement d’une pratique sécuritaire et de qualité. 

Sentiers d’accès et sécurité en escalade

L’accès à une paroi d’escalade se fait toujours par un sentier d’approche. Ces sentiers ne sont pas destinés aux randonneurs et doivent uniquement être utilisés par les usagers de la paroi d’escalade. Pour votre sécurité et celle des autres usagers, il est primordial de respecter cette règle d’accès. Rappelons que les grimpeuses et les grimpeurs ont aussi un devoir de respecter les sentiers établis, non seulement pour préserver le milieu naturel, mais aussi pour réduire les risques encourus par l’approche d’une paroi rocheuse. Le casque devrait être porté aussitôt que l’on est au pied de la paroi, même lors des déplacements. Les sentiers parfois marginaux, les rochers instables et les chutes d’objets du haut de la paroi sont de réels dangers dont on doit être conscient avant même de commencer à grimper. 

Grimper en respectant l’environnement 

En escalade comme dans toute autre activité de plein air, la protection du milieu naturel devrait être au cœur de nos priorités. Rapporter tous ses déchets à la maison, creuser un trou bien à l’écart des sentiers pour enterrer ses besoins, ne pas nourrir ou déranger la faune et respecter les interdictions de faire des feux ou de camper sont autant de règles élémentaires à observer.

La courtoisie, c’est toujours gagnant! 

S’ils sont admis sur le site, les chiens doivent demeurer en laisse et sous contrôle de leur propriétaire. Vérifiez toujours les restrictions d’accès des sites avant de vous y rendre avec votre chien. Être courtois, c’est aussi limiter la pollution auditive en ne criant pas inutilement et en gardant la musique pour la voiture, afin que grimpeurs et assureurs puissent communiquer clairement ensemble, et que tous puissent profiter des sons de la nature. Enfin, être courtois, c’est aussi ne pas monopoliser une voie éternellement et partager l’accès à la paroi avec les autres. L’escalade est pour toutes et pour tous!  

Rédigé en collaboration avec la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade.