EN
Suivez-nous sur Facebook!
Ma liste de souhaits   

Les 10 meilleurs conseils pour un voyage durable

Mis à jour le 18 mars 2021

Bien que la pandémie ait transformé le paysage du voyage pour plusieurs mois et années, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant de retrouver le même tourisme qu’avant. Après une pause d'un an, à quoi ressemblera le retour du tourisme? Ou plutôt : à quoi devrait-il ressembler? Mais le voulons-nous?

En tant que voyageur, faites partie de la solution. Alors que le tourisme se remet de la pandémie, nous avons une occasion sans précédent de prendre un nouveau départ et de choisir une voie plus durable. Il n'y a jamais eu de meilleur moment pour repenser les habitudes du passé et remodeler notre façon de voyager!

 

Qu'est-ce que le tourisme durable ?

Avant d'aller plus loin, il est important de préciser ce que nous entendons par voyage durable. Si les gens pensent souvent que la durabilité consiste à minimiser notre empreinte écologique, elle est en fait beaucoup plus large et englobante que cela. Le tourisme durable consiste à trouver un équilibre entre la croissance économique, le bien-être humain et la santé environnementale. Il tient compte à la fois des impacts immédiats ressentis aujourd'hui et des impacts à plus long terme qui seront ressentis par les générations futures. Contrairement aux idées reçues, le voyage durable ne se limite pas à la protection de l'environnement, mais tient également compte de l'impact du tourisme sur les personnes, les cultures et les économies.

Vous avez probablement vu d'autres mots à la mode tels que "écotourisme", "voyage régénérateur", "tourisme communautaire", "voyage éthique" ou "tourisme de nature" et vous vous êtes demandé en quoi ils diffèrent du "tourisme durable".

Comprendre ce que signifie le voyage durable est une chose, mais le mettre en pratique en est une autre. C'est pourquoi nous avons rassemblé nos dix meilleurs conseils pour un voyage durable. Au fil de votre lecture, réfléchissez aux pratiques que vous pourrez adopter lorsque vous commencerez à voyager!

1. Sortez des sentiers battus

En tant que voyageur, vous pouvez contribuer à prévenir la résurgence du surtourisme en évitant les pièges à touristes et en sortant des sentiers battus. En fait, il peut être encore plus enrichissant d'explorer des endroits moins traversés.

Sortir des sentiers battus permet aux voyageurs de vivre une expérience plus unique et authentique tout en évitant les foules. Cela ne signifie pas que vous devez planter votre tente au milieu de nulle part, mais que vous devez faire des recherches supplémentaires ou même demander des recommandations aux habitants ou à d'autres voyageurs. Au lieu de rester dans les grands centres touristiques, visitez des villes plus petites ou dirigez-vous vers une zone plus rurale. Vous réduirez ainsi la charge sur les destinations trop visitées, tout en faisant profiter les autres communautés locales des retombées du tourisme.

Et si vous mourez d'envie de vous rendre dans une destination populaire, envisagez de programmer votre voyage pendant la basse saison.

2. Ralentissez et restez un peu

Il peut être facile de se laisser entraîner à essayer de faire le plus de choses possible dans un voyage. Après tout, ce sera peut-être la seule fois que vous visiterez cette destination. Bien qu'un itinéraire chargé puisse sembler idéal sur le papier, vous passerez probablement la majeure partie de vos vacances à vous précipiter d'un endroit à l'autre. Sans compter que ce style de tourisme rapide, "hit and run", est une recette infaillible pour le stress.

Faites-vous une faveur et donnez-vous plus de temps pour explorer la destination; optez pour des vacances plus longues. Une fois arrivé à destination, restez dans un endroit pendant un certain temps au lieu de sauter d'un endroit à l'autre.

En ralentissant les choses, vous pourrez vraiment découvrir l'endroit que vous visitez. Lorsque vous n'êtes pas pressé, vous pouvez prendre le temps de vous immerger dans la culture, de nouer des liens plus profonds avec la population locale et d'apprendre à connaître les charmes uniques de la destination. Prenez un cours de cuisine pour goûter aux saveurs locales et apprendre à préparer des plats traditionnels ou typiquement québécois. Passez une journée à marcher ou à faire du vélo dans la ville et vous découvrirez à coup sûr des joyaux cachés comme un café local excentrique.

Passer plus de temps dans une destination permet de vivre des expériences de voyage plus authentiques, plus mémorables et plus significatives.  En même temps, cela réduit la pression sur les villes et les communautés que vous visitez, tout en créant de plus grands bénéfices pour les entreprises locales que vous soutenez. Bonus supplémentaire : le voyage lent est également meilleur pour l'environnement puisqu'il réduit la quantité d'émissions de carbone générées par l'avion ou la voiture entre les destinations.

3. Utilisez des modes de transport efficaces

En plus de voyager lentement, il existe d'autres moyens de réduire les émissions de carbone produites par votre voyage. 

Les voyages aériens, la conduite automobile et les autres formes de transport constituent la plus grande partie de l'empreinte carbone du tourisme. Bien que tous les modes de transport nécessitent de l'énergie, certains sont plus efficaces et plus propres que d'autres. La manière dont vous la visitez fait la différence.

Une fois arrivé à destination, envisagez de prendre le bus, le train ou le vélo au lieu de louer une voiture. Si vous louez une voiture, optez pour un modèle électrique, hybride ou plus petit.Plein air accessible en voiture électrique

4. Conservez l'eau et l'énergie

Lorsque vous êtes en vacances, faites ce que vous pouvez pour préserver les ressources locales en eau et en énergie. Éteignez tout appareil électronique lorsque vous ne les utilisez pas. Prenez une douche au lieu d'un bain et faites en sorte qu'elle soit aussi courte que possible. Lavez vos vêtements à la main et accrochez le panneau "Ne pas déranger" pour éviter les lavages inutiles.

Vous pouvez également réduire votre empreinte écologique en séjournant dans un hébergement à faible impact ou qui utilise des énergies renouvelables et des technologies économes en eau et en énergie.

5. Compensez votre empreinte carbone

Même si vous devez toujours faire ce que vous pouvez pour minimiser votre consommation d'énergie, certaines émissions de carbone resteront inévitables. Vous pouvez compenser ces émissions inévitables de gaz à effet de serre par un processus connu sous le nom de "compensation carbone".

La compensation carbone vous permet d'équilibrer l'empreinte carbone de votre voyage en réduisant les émissions ailleurs dans le monde. Il vous suffit de calculer votre empreinte carbone à l'aide d'un calculateur de carbone en ligne, puis d'acheter des compensations équivalentes à la quantité de CO2 que vous avez produite. L'argent de votre contribution aux compensations sera investi dans des projets qui réduisent le carbone et les autres gaz à effet de serre. Les projets de compensation du carbone peuvent également générer des avantages qui vont au-delà de la réduction des émissions, comme la création d'emplois locaux, l'amélioration des conditions sanitaires ou la conservation des espèces menacées.

Lorsque vous compensez votre empreinte carbone, veillez à passer par un fournisseur réputé pour vous assurer que vous créez le meilleur impact possible.

6. Gardez votre argent au niveau local

De nombreuses communautés souffrent du manque de tourisme de l'année dernière. Vous pouvez les aider à rebondir en vous assurant que votre argent reste dans l'économie locale

La meilleure façon de s'assurer que les communautés d'accueil profitent des avantages du tourisme est de soutenir les entreprises et les entrepreneurs locaux.

Envisagez de séjourner dans des maisons d'hôtes, des hébergements inusités ou expérientiels dans des sites nature. Dînez dans des restaurants locaux et savourez des plats traditionnels préparés avec des ingrédients d'origine locale. Sortez de votre zone de confort et amusez-vous à naviguer sur le marché local - achetez des épices cultivées par un agriculteur local ou des articles fabriqués par un artisan local. Bien que le marchandage soit attendu dans de nombreuses cultures et qu'il soit acceptable, ne soyez pas avare et payez un prix juste. Si vous réservez un voyage organisé, choisissez un opérateur qui privilégie les fournisseurs locaux.

Vous partez en excursion dans la nature?  Réservez votre voyage avec un guide local qui connaît les meilleurs endroits où aller et peut vous donner des informations intéressantes sur la faune et la flore que vous verrez.

>> Consultez notre Charte éthique du voyageur au Québec (infographie)

7. Respectez les communautés locales

L'un des aspects incroyables des voyages est qu'ils offrent un aperçu d'autres traditions, croyances et modes de vie. Saisissez cette occasion d'élargir vos horizons en acceptant les différences et en vous imprégnant de la culture locale.

Commencez à vous immerger dans d'autres cultures en vous documentant sur l'histoire, les traditions et l'étiquette locales avant votre visite. Téléchargez une application linguistique et apprenez quelques phrases dans la langue locale. Sachez que certains gestes, vêtements ou mots sont considérés comme offensants dans certaines destinations. Soyez particulièrement attentif lorsque vous visitez des sites religieux ou spirituels. Ne vous rendez que sur les sites où les touristes sont les bienvenus et respectez les protocoles en vigueur.

Où que vous alliez, n'oubliez pas que la destination que vous visitez est la maison de quelqu'un d'autre. Respectez les lois et directives locales, qu'il s'agisse du code de la route ou des mesures de santé et de sécurité. Faites de votre mieux pour laisser les lieux dans l'état où vous les avez trouvés, afin que les générations futures de voyageurs et de résidents puissent en profiter elles aussi. Un peu de respect ne fait pas de mal - soyez attentif aux habitants et traitez-les avec dignité. Cela implique de respecter leur vie privée et de leur demander la permission avant de les prendre en photo.

Communauté autochtone du Québec

8. Évitez les plastiques à usage unique

Ces dernières années, un nombre croissant de consommateurs, d'entreprises et de gouvernements ont commencé à rejeter les plastiques à usage unique. Mais au cours de l'année écoulée, les plastiques à usage unique ont fait leur retour, la pandémie ayant entraîné une augmentation de la consommation de gants en plastique, de récipients à emporter, et autres par mesure d'hygiène supplémentaire. Avec l'augmentation de la dépendance aux plastiques due au COVID, il est encore plus important de réduire votre propre consommation lorsque vous voyagez.

Apporter une bouteille réutilisable lors de votre voyage est une pratique simple qui permet d'aller loin. Surtout qu’au Québec, la qualité de l'eau est excellente. Dans le pire des cas ou encore si vous êtes dans le fond des bois, apportez une bouteille d'eau avec un purificateur intégré.

Un autre moyen facile de réduire les déchets plastiques est de changer vos habitudes alimentaires. Mangez des aliments ou des boissons frais et locaux sur place plutôt que de prendre des plats à emporter dans des récipients à usage unique. Autre bonne pratique, certains voyageurs choisissent d'apporter leur propre récipient et ustensiles réutilisables.

9. Visitez les parcs et les zones protégées

Les parcs régionaux, les parcs nationaux, les sanctuaires marins et autres zones protégées jouent un rôle important dans la protection des ressources naturelles et de la biodiversité de notre planète. Les droits d'entrée aident ainsi à financer les activités de conservation nécessaires à la protection de ces zones tout en fournissant des revenus aux communautés locales.

Lorsque vous planifiez vos voyages post-COVID, recherchez les zones protégées de votre destination et ajoutez-en une à votre itinéraire. Lorsque vous visitez une zone naturelle, veillez à minimiser votre impact en agissant de manière responsable. Évitez de dégrader les environnements sensibles ou de perturber la faune, respectez toutes les directives à l'intention des visiteurs et suivez les principes du "Leave No Trace".

10. Choisissez des hébergements et des opérateurs durables

Notre dernier conseil porte sur la manière dont vous pouvez inciter les entreprises à modifier leurs pratiques et contribuer à généraliser le voyage durable. La meilleure façon d'influencer le secteur est de rechercher des entreprises qui réduisent leur impact environnemental et contribuent au bien-être des communautés locales.

N'oubliez pas que ce n'est pas parce qu'une entreprise se présente comme "verte" ou "durable" qu'elle l'est nécessairement. Recherchez des informations sur les pratiques et les politiques spécifiques qu'elle a mises en œuvre, et posez des questions pour montrer que vous tenez compte de la durabilité dans vos décisions d'achat. Quelles pratiques de conservation de l'énergie et de l'eau ont-elles été mises en place? Ont-ils éliminé les plastiques à usage unique? Comment favorisent-ils la diversité et l'inclusion? Engagent-ils des personnes locales pour les postes de direction? Privilégient-ils les fournisseurs et producteurs locaux? Encouragent-ils les interactions responsables avec la faune et la flore?

 

Traduction libre et adaptation de Sustainable Travel International