Suivez-nous sur Facebook!
Ma liste de souhaits   

Écotourisme : La mode est au tourisme écologique et durable!

Mis à jour le 10 juillet 2018

Texte: Sarah-Julie Hache

Le saviez-vous? De plus en plus, les voyageurs recherchent des expériences exaltantes tout en respectant la nature qui les entoure. Si vous aussi vous aimeriez voyager au Québec tout en réduisant votre empreinte écologique sur l’environnement, sachez que nous encourageons fortement les initiatives de tourisme durable ou écotouristique. Faire de l'écotourisme n’est pas synonyme de platitude, loin de là! Au sein de notre réseau, vous trouverez d’ailleurs des entreprises accréditées Écotourisme prônant de telles initiatives.

 

 

Qu’est-ce que l’écotourisme et le tourisme durable

Avant de se lancer à l’aventure, demandons-nous ce que sont au juste l’écotourisme et le tourisme durable. En fait, l’écotourisme est un type de tourisme durable. Il cherche à faire découvrir aux touristes un milieu naturel tout en préservant son intégrité. Cette forme de tourisme se démarque par trois éléments : sa durabilité, son respect pour l’environnement et un bénéfice socioéconomique non négligeable! Le tourisme durable quant à lui est plus englobant, il comprend plusieurs formes de tourisme comme l’écotourisme, le tourisme équitable, le tourisme communautaire, etc. Bref, le tourisme durable comprend toute destination où l’on pratique une des déclinaisons du tourisme durable. Pour de plus amples éclaircissements sur les types de tourisme durable, consultez la rubrique Protégez-Vous.

Pourquoi l’écotourisme?

Une question se pose, pourquoi choisir des séjours ou des activités écotouristique? C’est bien simple, parce qu’ils comportent de nombreux avantages! Cette pratique protège l’environnement, finance en partie des projets à natures environnementales, encourage des communautés locales, permet d’en apprendre davantage sur les cultures et vous fait prendre un grand bol d’air frais! De plus, l’écotourisme tente de contrer au mieux le tourisme de masse en offrant des activités sur mesure, avec des groupes restreints dans le respect des milieux naturels et sans perturber la faune. Consultez aussi Quand le tourisme dénature le monde pour prendre connaissance des impacts de l’écotourisme.

Comment faire de l’écotourisme?

Pour vous assurer que votre prochaine aventure sera en harmonie avec la nature informez-vous sur les pratiques des entreprises. Comment gèrent-ils leurs déchets ou bien quels modes de déplacements utilisent-ils? Pour avoir l’esprit tranquille, vous pouvez aussi faire affaire avec des entreprises accréditées qui pratiquent déjà des actions écotouristiques. Sinon, vous pouvez adopter des pratiques responsables de l’environnement en prenant le temps de bien préparer et planifier votre séjour. Vous pouvez prévoir la disposition de vos déchets de manière écoresponsable, de vous déplacer et camper sur les surfaces prévues à cet effet, de tenter de minimiser l’impact de vos feux, de ne pas détruire l’environnement qui vous entoure, et de respecter la faune et les autres visiteurs. Vous pouvez aussi vous informer sur les 7 principes Sans Traces pour réduire au maximum votre impact sur l’environnement tout en évitant de faire des erreurs de base.

Quel type d'écotouriste êtes-vous ?

Les mordus verts
Très engagés envers l’environnement et la conservation de la nature, les mordus verts sont prêts à se consacrer au respect de l’environnement au détriment de leurs propres biens matériels. Ainsi les mordus verts vont favorisés la randonnée, la visite de parcs nationaux et régionaux, l’observation de la faune ou des oiseaux pour le calme et la tranquillité du cadre nature.

Les occasionnels
Portés vers les activités sportives en lien avec la nature. Par exemple, les footings en forêt, le surf ou encore l’observation des baleines vont constituer leurs centres d’intérêts. Aussi, ils sont peu sensibles aux considérations «écosociales». Pour eux, l’écotourisme constitue un prétexte pour pratiquer leurs activités préférées, ils font passer leurs besoins et leur confort avant leurs soucis environnementaux.

Les conscientisés non pratiquants
Ici, les voyageurs sont non pratiquants mais lucides concernant l’importance des enjeux environnementaux liés au tourisme. Toutefois, ils ne sont pas prêts à modifier leurs habitudes d’activités touristiques. A la fois à la recherche d’aventure et de découverte, les conscientisés ne choisiraient pas pour autant une destination par souci de protéger l’environnement.

Les conventionnels
Les touristes conventionnels favorisent la détente et le dépaysement. Ils n’accordent pas d’importance aux préoccupations environnementales et ne sont pas prêt à renoncer à leur confort pour minimiser l’impact de leurs actions sur l’environnement. De plus, ils sont convaincus que leurs actions individuelles ne contribuent pas à la préservation de l’environnement.

On vous invite à lire aussi les quelques idées d'activités écotouristiques au Québec que nous avons trouvé pour vous au sein de notre réseau.